Violoniste

Paul Rouger entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 13 ans.
Il y obtient trois Premiers Prix (harmonie, violon, musique de chambre), une 1ère médaille de solfège spécialisé et un accessit de contrepoint. Il suit ensuite le cycle de perfectionnement en quatuor à cordes, tout en commençant à étudier la direction d’orchestre avec différents professeurs.
En 1991, il est finaliste du Concours International de Taïwan.
Ses professeurs de violon furent Jean Fournier, Antoine Goulard, Gérard Poulet, et Olivier Charlier.
Violon solo de l’Orchestre Symphonique Français de 1989 à 1997, il crée à sa dissolution un ensemble baroque de dix musiciens, les Solistes Français, qu’il dirige le plus souvent du violon et avec lesquels il donne plus de 100 concerts par an.
Violon solo de l’Orchestre Colonne (depuis 1999), il a enseigné le violon au Conservatoire du Centre de Paris de 1994 à 2010. Son sens reconnu de l’écoute et de l’analyse l’ont amené à participer régulièrement à différents jurys (CNSM de Paris, CNFPT, CA de violon du Ministère de la Culture, Concours nationaux…)
Il a joué à l’Opéra de Paris, avec l’Orchestre Symphonique Français puis avec l’Orchestre Lyrique de l’Opéra et plus récemment avec l’Orchestre Colonne, les plus grands solos du répertoire : la Belle au Bois Dormant, Shéhérazade, le Lac des Cygnes, Raymonda, la Bayadère, Sylvia...
Il s’est produit également en soliste avec orchestre (concertos de Beethoven, Brahms, Mendelssohn, Tchaïkovsky, Saint-Saëns, Prokofiev, Decoust…) sous la direction de Laurent Petitgirard, Jean-Pierre Wallez, Eduardo De Carvalho, Lucas Pfaff, Bruno Poindefert, Kyung-Soo Won, Oleg Rechetkine...
Chambriste apprécié, il a joué en compagnie d’artistes aussi renommés que Jean-Philippe Collard, Michel Arrignon, Yvan Chiffoleau, Gérard Caussé, Pascal Devoyon, Roland Daugareil, François Guye, Marielle Nordmann, Dominique De Williencourt...